Impression du livre Les Gendarmeries en Gironde

Vous êtes nombreux à avoir commandé mon nouveau livre photographique consacré aux gendarmeries en Gironde et à attendre sa livraison.

Votre commande vous sera livrée pour le 20 mai, le livre étant actuellement en fabrication.
Et comme une preuve en images vaut mieux qu’un long discours, je vous laisse découvrir cette vidéo.

Ce livre photographique et pédagogique sur les gendarmeries en Gironde, de 200 pages et contenant plus de 260 photographies, a été publié à 5000 exemplaires avec une édition de tête de 300 exemplaires numérotés.

Les bénéfices liés à la vente de ce livre seront reversés à l’association

Le Soutien de Nérée

Pour les retardataires, commandez le dès à présent en cliquant sur l’icône ci-dessous.

IMG_0842

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Nomination Académicien International

J’ai le plaisir de vous informer que le Conseil de la Direction Générale des Académies Internationales Greci-Marino et Del-Verbano vient de m’attribuer, pour l’ensemble de mon travail et pour mérites artistique et culturel , le titre de

ACADÉMICIEN INTERNATIONAL

des Académies Internationales GRECI – MARINO et DEL-VERBANO

Section Art

L’Académie Internationale Gréci-Marino compte à ce jour 8000 Académiciens à travers le monde dont 900 en France. Le titre d’Académicien International comporte différents degrés par ordre croissant d’importance: Académiciens Associé; Correspondant; Résident; Ordinaire et Honoraire.

Je tiens à remercier très sincèrement Madame Dominique LE MAGOAROU, Présidente Déléguée France, pour avoir remarqué, présenté et défendu mon travail mais aussi pour sa confiance et sa ténacité sans faille depuis plus 3 ans.

image1

Publié dans Uncategorized | 2 commentaires

Rappel

Il ne vous reste plus qu’une semaine pour commander mon nouveau livre photographique de 200 pages avec plus de 250 photographies à un tarif préférentiel (24,90 € au lieu de 29,90 €).

Ce livre est le fruit de plus de 2 années de travail en immersion avec les unités de la gendarmerie de Gironde.

Vous bénéficierez en plus d’un exemplaire numéroté (série numérotée de 300 exemplaires sur un tirage à 5000 exemplaires) et votre nom sera inscrit sur la page des remerciements à la fin de l’ouvrage!

Dernier délai pour votre commande le dimanche 20 mars pour une livraison au mois d’avril!

Pour passer votre commande dès à présent, rendez-vous sur:
https://lesoutiendeneree.wordpress.com/commande/

12662552_526718594173019_2682965694388117098_n

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Livre Gendarmeries en Gironde

LE LIVRE GENDARMERIES EN GIRONDE

12291103_10206691422101355_3967856252722199242_o

Mon nouveau livre photographique de 200 pages avec plus de 250 photos intitulé GENDARMERIES EN GIRONDE est actuellement en cours de fabrication et sera disponible à partir du mois de Mars 2016.

MAIS vous pouvez d’ores et déjà le pré-commander à des conditions très préférentielles réservées aux 500 premiers d’entre vous.

1982100_460806430752646_3502590721413890949_n

Toutes les infos sur le lien:

https://lesoutiendeneree.wordpress.com/commande/

Vous pouvez effectuer votre règlement directement sur le site par carte bleue, Paypal ou chèque.

N’hésitez pas à le faire savoir sans modération autour de vous en partageant cet article … et à le commander dès aujourd’hui pour obtenir votre exemplaire en série limitée (ouvrage numéroté avec votre nom imprimé à la fin du livre sur la page Remerciements qui regroupera les 500 premiers acheteurs) et à un tarif réduit.

De plus, en commandant ce livre vous réaliserez une bonne action puisque tous les bénéfices seront remis à l’association Le Soutien de Nérée!

11255797_441122756065937_3997691874205707342_o

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Page Facebook

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore ma page Facebook consacrée à mes photographies, je vous invite à la découvrir en suivant le lien indiqué à la fin de cet article.

Si vous aimez cette page et les photos que je réalise alors n’oubliez pas de cliquer sur l’icône « J’aime » qui apparait sur la photo principale !

Et pour celles et ceux qui apprécient déjà cette page, qui la commentent et la partagent, qui lui donnent un sens et une raison d’être, un seul mot: merci

Découvrir la page Facebook

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Interview Gendarmerie Nationale

La Gendarmerie Nationale de la Gironde, pour laquelle je travaille comme photographe depuis près de 2 ans, a souhaité me donner la parole pour vous faire découvrir qui se cache derrière les photographies régulièrement publiées sur leur site.

Retrouvez mon interview en cliquant sur ce lien: Interview Gendarmerie Nationale

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Les vautours des Gorges de la Jonte

Pour celles et ceux qui me suivent et connaissent une partie de mon travail, je me suis toujours attaché à vous faire découvrir des animaux mal aimés ou en danger d’extinction à travers mes photographies.

Après vous avoir fait découvrir mes photos dans 2 éléments (l’eau avec les grands requins blancs et les lions de mer australiens ; la terre avec les bébés phoques du Groenland), je vous emmène pour un nouveau voyage photographique dans un nouvel élément, l’air, à la découverte d’un extraordinaire planeur : le vautour fauve.

Pour les Incas, c’était une divinité sacrée liée au culte du soleil.

En Europe, dans l’imaginaire collectif, le vautour fait peur car son nom a toujours été associé à la mort.

Pourtant, cet oiseau est un charognard et non un prédateur ! C’est une espèce nécrophage c’est-à-dire qu’il consomme des cadavres. Il assure une fonction de nettoyage très écologique en permettant aux éleveurs d’éviter des dépenses d’équarrissage et en débarrassant la montagne des animaux morts.

Malgré la croyance populaire, le long cou et la tête du vautour ne sont pas dénudés mais doté d’un fin duvet, ce qui lui permet de fouiller plus efficacement dans les carcasses. Doté d’un bec très puissant et tranchant, il peut découper les cuirs épais des carcasses mais il ne peut ni attaquer ni tuer un animal.

Ses pattes, contrairement à celles de la plupart des autres rapaces, sont dépourvues de griffes, puisque qu’elles n’ont pas d’utilité pour la chasse et ne servent que pour se percher et marcher.

Le poids moyen d’un vautour fauve est de 8 kilos. D’une envergure maximale de 2,80 mètres, il vit de 25 à 35 ans (en captivité, jusqu’à 40 ans) et sa longueur varie de 95 à 110 cm.

Le vautour fauve est un oiseau planeur. Lourd et massif, il utilise les courants ascendants thermiques pour planer et ne connait pas de frontières: il peut ainsi parcourir des centaines de kilomètres en volant à la manière d’un planeur ou d’un deltaplane à la recherche de sa nourriture constituée de chaires molles (muscles et viscères).

Consommant très peu d’énergie, il lui faut peu de nourriture et il peut donc jeûner plusieurs jours.

Contrairement à la légende, c’est à la vue et non à l’odorat qu’il repère un cadavre. Les vautours peuvent intervenir moins d’une demi-heure après la mort d’un animal. Dans le cas de morts rapides – morsure de vipère, foudre, attaque de chien etc. -, le cadavre de l’animal peut être repéré et consommé par les vautours dans les minutes qui suivent.

Lors d’une curée, on observe en moyenne 30 à 50 vautours, parfois une centaine, parfois beaucoup plus !

Les vautours sont présents dans les gorges de la Jonte (sud du Massif Central) depuis environ 70 000 ans. Ils ont pacifiquement cohabité avec les hommes jusqu’au milieu du 19ème siècle.

C’est à la fin des années 1940 que les derniers spécimens de vautours fauves disparaissent du ciel français du fait de l’action conjuguée de trois facteurs : le poison, le tir et la disparition de leur source principale de nourriture, les carcasses d’animaux domestiques, dont l’abandon est interdit.

La réintroduction de l’espèce débute au début des années 1980. Aujourd’hui, la colonie, qui augmente régulièrement, commence à se rapprocher des effectifs qu’elle avait avant sa disparition. En 2009, 240 couples de vautours fauves ont été recensés sur un territoire de plus de 4000 km2.

Les Causses de Lozère, du Gard et de l’Aveyron accueillent aujourd’hui la deuxième population française de vautour fauve après celle des Pyrénées.

Dès que les premiers souffles d’air chaud remonteront de la vallée, les vautours s’élanceront des falaises et des arbres sur lesquels ils ont passé la nuit pour nous offrir, sans dressage, un ballet aérien empli de liberté.

L’homme, dont la mentalité et le regard ont évolué sur cet animal, a réussi à recréer ce qu’il a détruit en offrant à présent une protection méritée aux vautours.

Publié dans Uncategorized | 2 commentaires