Les enfants du diable: un reportage exceptionnel

C’était il y a plus de 20 ans, le mur de Berlin venait de tomber et le rideau de fer s’écroulait. Après la chute de Ceaucescu, le monde entier découvrait avec effroi l’existence en Roumanie de plusieurs centaines d’orphelinats, transformés en véritables mouroirs où des milliers d’enfants avaient été abandonnés.

Novembre 1998: sans autorisation mais avec la complicité de plusieurs contacts roumains, je me suis rendu en Roumanie pour un voyage au sommet de l’horreur, un voyage d’où l’on ne revient pas indemne auprès de ceux que l’on appelle « les enfants du diable ».

Ces enfants étaient répartis dans quatre catégories d’orphelinats: séropositifs, fous, retardés, irrécupérables. C’est dans cette dernière catégorie que j’ai réalisé ce reportage photographique.

Un reportage exceptionnel, jamais publié,  à découvrir sur mon site en cliquant sur l’image ci-dessous.

Sans titre

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s