La décision irresponsable d’un représentant de l’Etat

Alors que dans nos forêts des battues aux sangliers ou autres cervidés sont régulièrement organisées pour contrôler et réguler des populations en nette augmentation, Monsieur Michel LALANDE, Préfet de La Réunion, vient de prendre une décision similaire vis à vis des requins qui, depuis la nuit des temps, croisent autour de cette île. A une seule différence près: les populations de requins sont elles en nette diminution et cette décision n’a pour but que de calmer l’opinion publique!

Sur les 30 dernières années, 32 attaques dont 14 mortelles ont été répertoriées à La Réunion. La dernière en date, celle survenue le 19 septembre dernier à 20 mètres du rivage, a été fatale à Mathieu Schiller moniteur et champion de surf. Ce dernier se trouvait dans l’eau en compagnie de plusieurs autres surfeurs en dépit d’une interdiction de baignade signifiée par la présence d’un drapeau rouge et dans une zone réputée dangereuse, selon un communiqué de la préfecture. Cette attaque de requin est la quatrième survenue depuis le début de l’année dans l’île, la deuxième mortelle.

C’est cette dernière attaque qui a mis le feu aux poudres dans la zone la plus touristique de l’île… Immédiatement, le Préfet a demandé au directeur de l’Environnement et de l’aménagement de « lui proposer sous trois jours le prélèvement de requins appartenant aux espèces dangereuses et non protégées (requin tigre, bouledogue et mako)« .

« Non protégées » effectivement par la réglementation française mais considérées comme « quasi-menacées » dans le classement de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN)!

C’est ainsi que Monsieur le Préfet a pris en date du 26 septembre 2011 l’arrêté préfectoral n°1456 que j’ai réussi à me procurer et que vous trouverez ci-dessous. Je vous invite à le lire attentivement:

Arrêté Préfectoral n°1456

Et là, on découvre avec stupeur qu’un représentant de l’Etat autorise la pêche aux requins bouledogues et requins tigres en pleine réserve marine nationale

Le but avoué de cette décision est la mise en place d’une stratégie de réduction de risques à court et long terme. Ces éliminations de requins s’intègrent dans une vaste stratégie de réduction du risque requins « équilibrée et concertée« , a précisé le Préfet en ajoutant « Il s’agit des requins qui se seraient sédentarisés. Il faut créer un trouble dans cette population« …

Au total dix spécimens seront capturés par deux pêcheurs professionnels sur trois jours pendant lesquels les activités nautiques et de baignade seront interdites. Monsieur le Préfet semble être le champion de l’effet placebo en tout cas!

D’après les sources de la Fondation Bardot qui a réussie à se procurer le rapport d’autopsie du requin bouledogue  capturé un peu avant 6h le 29 septembre dernier dans la zone de Boucan Canot par l’équipage du Magnum (animal de 2,44 m pour un poids de 156 kg),  » l’autopsie pratiquée il y a quelques jours sur le requin capturé à Saint-Gilles démontre d’ailleurs que l’animal avait mangé un chien ou un chat… »

Je connais bien le monde des surfeurs pour avoir travaillé avec eux sur des projets qui nous ont permis de démontrer que l’homme et le requin peuvent parfaitement co exister avec un minimum d’éducation et de prévention. Eux comme nous savons que le risque zéro n’existe pas. Et pourtant la plupart des surfeurs vous le diront: la passion est plus forte que la peur et les risques sont assumés en toute connaissance de cause.

Dimanche prochain sera lancé la 5ème semaine européenne pour les requins. A travers le monde, les requins sont défendus par leurs victimes. Et pourtant, ces victimes, pour la plupart d’entre elles estropiées à vie et qui avaient toutes les raisons de vouer à ces animaux une haine et une vengeance farouches, se sont retrouvées à l’ONU en septembre 2010 pour dénoncer publiquement le massacre dont sont victimes les requins de la main de l’homme. Que d’efforts réduits à néant par cette décision prise à la hâte face aux pressions médiatiques et commerciales liées au tourisme!

Monsieur le Préfet, puisque vous souhaitez visiblement transformer le monde à votre manière en éliminant toutes les espèces qui vous dérangent et en laissant à nos futures générations un monde bien aseptisé, je pense que cela vous plaira  de créer des troubles comme vous le dîtes au sein des populations d’animaux responsables de bien plus d’attaques contre l’homme que les requins: les serpents (100 000 victimes chaque année), les éléphants (600 victimes), les hippopotames (200 victimes), les lions (250 victimes), les tigres (80 victimes) ou encore les scorpions (5000 victimes), les crocodiles (2000 victimes), les abeilles (400 victimes), les méduses (100 victimes) ou enfin les moustiques responsables de plus de 2 millions de morts chaque année! Et les requins me direz-vous? 15 victimes par an!

Pensez vous vraiment que votre décision démesurée était le meilleur moyen de rendre hommage à un garçon qui a perdu la vie???

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s